Le confort olfactif

L’air est plus confortable lorsqu’il est délesté de ses mauvaises d’odeurs. Il en devient alors également plus sain.
Sentir les molécules
Qu’elles proviennent de l’extérieur ou qu’elles soient produites par l’activité humaine à l’intérieur de l’habitation (ménage, cuisine…), toutes les odeurs, bonnes ou mauvaises, ne sont que la matérialisation de molécules. Ayant la particularité d’être détectables à des niveaux très faibles, elles ne sont pas pour autant toutes (et heureusement) des indices de toxicité de l’air. En revanche, du fait même de cette prégnance, les odeurs sont de réelles nuisances olfactives.

Traiter l’air pour mieux respirer
La pollution olfactive se traite selon les mêmes procédés que la pollution de l’air : absorption, traitement biologique, adsorption, aération. Dans tous les cas, la lutte contre les effluents odorants doit faire l’objet d’une approche englobant l’ensemble des spécificités de votre habitation.
L’étude de la circulation de l’air est ainsi au cœur de notre bilan 360°, déterminante non seulement en matière d’odeurs mais aussi de bruit, d’humidité…
Elle est une des conditions essentielles du confort de votre habitation.

D�couvrez les gagnants du tirage au sortLe bilan 360� : Avant vos travaux, faites le bilan !

Accueil  |  Lexique  |   Contactez nous  |  Mentions légales  |  Plan du site  |  Camif Habitat